DECLARATION SOLENNELLE DU FORUM SUR LA PARTICIPATION DES FEMMES DANS LE PROCESSUS DE RECONCILIATION NATIONALE EN COTE D’IVOIRE

Les 4 et 5 décembre 2012 s’est tenu à l’Hôtel Tiama, Abidjan Plateau, le Forum sur la participation des femmes dans le processus de réconciliation nationale, à l’initiative du National Democratic Institute for International Affairs (NDI) en collaboration avec la Commission Dialogue Vérité et Réconciliation (CDVR).

L’objectif de ce Forum était de favoriser une meilleure implication des femmes dans le processus de réconciliation nationale en Côte d’Ivoire.

A cette rencontre ont participé soixante trois(63) personnes, constituées de leaders de la société civile et politique, des organisations féminines, des partis politiques, de leaders religieux et des leaders de jeunesse.

A ce forum, les participants ont été informés sur le rôle, les missions et les activités de la CDVR.

Ils ont été sensibilisés sur les enjeux de l’implication des femmes dans le processus de réconciliation nationale sur la base de la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Conscients du rôle important joué par les organisations féminines durant la crise post-électorale pour protéger et préserver la vie, les femmes de Cote d’Ivoire réaffirment  leur engagement  à s’impliquer davantage dans le processus de réconciliation national en cours.

Le Forum recommande :

A l’Assemblée Nationale

– Voter  une loi sur la parité aux postes de prises de décision ;

A la Commission Dialogue Vérité et Réconciliation (CDVR)

– Soutenir et encourager l’émergence d’un groupe formel de médiation de femmes leaders auprès des partis politiques en vue de mettre un terme à toute attitude belligérante qui pourrait entraver  le processus de réconciliation nationale

– Mettre en place des plateformes intercommunautaires de femmes de femmes en collaboration avec la CDVR pour la sensibilisation à la réconciliation ;

– Faciliter l’inclusion des femmes dans les commissions locales de la CDVR ;

– Identifier sur des critères objectifs, davantage de femmes leaders d’opinion et des Organisation de la Société Civile(OSC) et les inclure dans le plan d’action de la CDVR ;

– Former et organiser les femmes leaders d’opinion et les OSC féminines aux niveaux local et national et mettre à leur disposition les moyens nécessaires ;

– Responsabiliser les femmes dans les commissions locales de la CDVR ;

– Créer un cadre d’échange entre les organisations féminines des différentes communautés locales ;

– Ecouter les victimes  et leur rendre justice en procédant à la réparation des dommages subis ;

– Créer un cadre permanent d’échanges entre les leaders politiques, les leaders de jeunesse et les femmes leaders d’opinion sur la réconciliation et la cohésion sociale ;

– Faire la restitution des recommandations du présent forum auprès des chefs traditionnels et religieux ;

Au Gouvernement

– Encourager l’implication des medias publics dans le processus de réconciliation nationale soutenu par un engagement politique véritable ;

– Accorder des subventions aux organisations féminines qui travaillent sur la réconciliation et les sécuriser ;

Aux Chefs traditionnels et religieux

– S’approprier les recommandations du forum  et les restituer  à la base à travers les mécanismes habituels de communication (homélies,  sermons, prêches, griots, réunions, chefs de quartiers, etc) ;

– Susciter, encourager et accompagner les initiatives féminines en faveur de la réconciliation.

Fait à Abidjan, le 05 Décembre 2012.

Les participants

Structures Etatiques

CDVR

Ministère de la Solidarité de la Famille, de la Femme et de l’Enfant

Société civile

CFeLCI

REFEPCI

CEFCI

AFJCI

Playdoo

COSOPCI

CSCI

RAIDH

WANEPCI

RIFR

ONG Femmes de Salem International

COJEP

OFACI

COEFEBA

JEC

SENAT

3PDFE

Levons-nous

Agoras et Parlements

ONG Agban Yegousseu

AFUAK

AEEMCI

CEECI

Droits Democratie et Développement

COSIM

Partis Politiques

RDR

RPP

PIT

UDPCI

MFA

CAP UDD

UPCI

UDP

UDCY

USD