EVALUATION ET RENFORCEMENT DU LEADERSHIP FEMININ DANS LA GOUVERNANCE LOCALE

Ce Jeudi 19 Aout 2016 s’est tenu à  La Conférence Episcopale Régionale de l’Afrique de l’Ouest Francophone (CERAO) un atelier de présentation du rapport de l’étude sur le niveau d’implication et de participation des femmes dans la gouvernance locale dans les localités pilote de NIAKARA et DALOA.

cet atelier qui s’inscrit dans le cadre du projet intitulé « évaluation et renforcement du leadership féminin dans la gouvernance locale » financé par la fondation NED avait pour objectif de communiquer aux autorités gouvernementales et aux institutions du genre les résultats de l’enquête effectuée sur le niveau d’implication et de participation des femmes dans la gouvernance locale, l’atelier a par ailleurs été l’occasion de mettre en relief des recommandations pour aider les femmes à se hisser sur la scène politique.

En l’espèce la présentation de cette étude à démontré  que le niveau de participation et d’implication des femmes dans la gouvernance locale dans les localités de NIAKARA et DALOA est très faible, et cela pour plusieurs raisons. Lesquelles raisons se situent au niveau du fort taux d’analphabétisme des femmes ; du manque de confiance ; des préjugés et stéréotypes sur la politique ; et enfin du passé peu glorieux de la Côte d’Ivoire en matière de politique.

Au titre des recommandations, nous en soulignons les lignes suivantes :

– instaurer une meilleure Communication pour un Changement de Comportement par le biais de la Sensibilisation et de la Formation ;

– Mettre en place une politique de bonne gouvernance fondée sur la Publication des résultats des Associations avec plus de transparence, d’éthique et de déontologie ;

– Former les femmes au leadership ;

– Promouvoir l’alphabétisation et l’éducation de la petite fille. C’est sur cette note que l’atelier prit fin dans un climat de bon enfant.

SERCOM CEFCI