PRESENTATION DU CEFCI

Depuis le 19 septembre 2002, la Côte d’Ivoire vit une crise ouverte accentuée par un conflit armé aux énormes conséquences politiques, économique et sociales. Durant ce conflit, les femmes ont été victimes de violation graves de leurs droits élémentaires. Malheureusement, les femmes, sous représentées dans les institutions n’ont pas pu faire un lobbying suffisant et un plaidoyer pour ramener la paix en Côte d’Ivoire.

Aussi, les viols et la paupérisation croissante au sein de la population ont fait galoper l’infection au VIH/SIDA et la vulnérabilité des femmes tout en affectant les l’équilibre de la société. Devant cette situation difficile, un groupe de jeunes femmes de divers horizons ont convenu de mettre ensemble leurs expertises, leur dynamisme et leurs convictions pour créer le Centre Féminin pour la démocratisatie et les droits humains en Côte d’Ivoire (CEFCI).

Cette structure gérée exclusivement par des femmes est née le 20 janvier 2003 et a pour vocation première de soutenir les femmes dans leur lutte quotidienne pour la démocratie, les droits de l’homme et la lutte contre la pauvreté. Cela, en renforçant leurs capacités et en apportant des réponses à leurs préoccupations.